Comité de gestion

Comité de gestion

L’Aérodrome de Tarbes-Laloubère a été créé en 1936 sur un terrain appartenant, en
copropriété à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), à la Ville de Tarbes et au Conseil Général.

A la fin de cette même année, une Convention a été conclue entre l’Etat et la CCI, au titre de laquelle la CCI se voyait confier l’exploitation aéronautique de ce terrain affecté à titre principal pour les besoins de l’aviation légère et sportive et à titre secondaire aux besoins de l’Armée.

Depuis 1992, la CCI a délégué la gestion de l’Aérodrome au Comité de Gestion qui regroupe l’ensemble des utilisateurs de la plate-forme.

Vue à 360° de la station essence et du hangar de l’aéroclub.

Le Comité de Gestion de l’Aérodrome de Tarbes-Laloubère, très attachée à ce que ce site demeure le lieu privilégié du sport et des loisirs aéronautiques et continue à être un des lieux symboliques de l’agglomération tarbaise, assure les rôles suivants :

Pérenniser les activités pour l’aérodrome

Au sein du CGATL, les décisions sont partagées entres les 5 associations ce qui amène l’harmonie pour la cohabitation (c’est une bonne pratique reconnue ) sur l’aérodrome. Le CGATL pilote la mutualisation des infrastructures, divers outils ainsi que des coûts d’entretiens.

Répondre aux audits réguliers réalisés par la DGAC

Le rôle du CGATL est d’assurer l’entretien permanent et la mise aux normes de l’aérodrome. Nous essayons au possible de réaliser les travaux par autofinancement : bénévolat, organisation de grand meeting, etc

Assurer les relations extérieures

Assurer de bonnes relations avec riverains ainsi que les représentants de l’état comme les mairies et la préfecture et l’aviation civile. Assurer au mieux la coordination avec et entre les utilisateurs extérieurs. Notre situation, en agglomération, procure nombre d’avantages.

Maintenir et promouvoir une formation de qualité

Chacune des 5 associations adhère à une fédération nationale et assure une formation reconnue et pour le BIA la formation est diplômante (formation pour collégiens & lycéens). Il y a aussi des accords entre fédération pour favoriser des passerelles : Par exemple entre l’aéromodélisme et le vol à voile.