Accueil – LFDT – Aérodrome Tarbes-Laloubère

Accueil – LFDT – Aérodrome Tarbes-Laloubère

Bienvenue sur le site du LFDT – Aérodrome Tarbes-Laloubère.

Les associations présentes sur la plateforme de l’aérodrome de Tarbes-Laloubère se feront un plaisir d’accueillir des personnes de tous âges et de tous niveaux dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Vous trouvez aussi un cadre propice aux activités proposées par ces associations, que vous soyez passionnés par le pilotage d’avions ou ULM, de parachutisme, de planeurs, de construction de modèles réduits ou que vous ayez envie de construire votre propre aéronef. Le tout face au magnifique panorama offert par les Pyrénées avec des équipes compétentes qui sauront vous épauler.

L’aérodrome est ouvert tout au long de l’année. L’accès aux personnes à mobilité réduite est également assuré.

L’aérodrome de Tarbes-Laloubère est aussi un lieu d’entrainement des deux régiments parachutistes de Tarbes 1er RHP et 35ième RAP.
Il accueille également le centre de détachement aérien de la gendarmerie notamment pour assurer le secours en haute montage avec son hélicoptère EC145 bleu que l’on voit régulièrement dans le ciel de Tarbes.

L’aérodrome est aussi utilisé par le centre hospitalier tarbais, le SAMU 31 et la sécurité civile.
Outre son rôle de base de loisir et d’apprentissage, l’aérodrome de Tarbes Laloubère se met aussi au service des citoyens et permet aux service publics d’avoir accès à l’aérodrome.

 

Un peu d’histoire

L’histoire commence avec la création de l’aéro-club de Bigorre en 1933, qui utilisait alors le Polygone de Juillan (lande à usage militaire), un terrain prêté aux autorités militaires de l’époque pour effectuer différentes manœuvres.

L’aérodrome de Tarbes-Laloubère est inauguré le 17 mai 1936. Il aura été créé sous l’égide de Pierre Cot, ministre de l’air dans le gouvernement Léon Blum et de M. Dastugue, président de la CCI. Il accueille alors l’aéroclub.

La réalisation et l’exploitation de l’aérodrome sont confiées à la Chambre de commerce de Tarbes et des Hautes-Pyrénées par la convention signée le 31 décembre 1936.

L’aérodrome est homologué le 23 juillet 1937, les activités du polygone de Juillan y sont alors transférées.

Le 20 novembre 1938 se déroule le dernier meeting aérien avant la guerre de 39-45.

Pendant l’occupation allemande de la Seconde Guerre Mondiale, l’occupant fait fermer l’aérodrome et tente même de le transformer en jardin public. Mais ses activités reprendrons à la Libération de la France.

L’aérodrome accueille un groupement de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (ALAT), de 1952 à 1969.

En 1975, l’activité vol à voile reprend après avoir été interrompue en 1954.

Création de l’association de constructeurs amateurs d’aéronef en 1980.

Création en 1991 du Comité de Gestion de l’Aérodrome de Tarbes-Laloubère, CGATL, regroupant les 5 associations : l’aéromodélisme, le vol à voile, les constructeurs amateurs, le parachutisme et l’aéroclub.

La CCI délègue la gestion de la plate-forme au CGATL le 1er janvier 1992,

Plusieurs grands meeting organisés en 1985 et 1995, 2003, 2007 et 2012. Les trois derniers meetings aériens, gratuits, sont organisés avec la participation de la Patrouille de France.